Adriano Emperado

 

Nom :

Naissance :

Décès :

Grades :

Professeur :

Styles :

Élèves :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Information :

Adriano Directo Emperado

15-06-1926 in Honolulu

04-04-2009

Black Belt Kenpo 1947, fondateur du Kajukenbo

William Chow

Escrime, Jujitsu, Karate, Gong Fu, Hawaiian Lua, Boxe Américaine, Lutte, Kenpo.

Al Gene Caraulia, Sid Asuncion, Paul Seronio, Joe Halbuna, Ron Pierce, Vincent Black, Aleju Reyes, Victor Gascon, Jon Loren, Harold Laranang, Larry Gumataotao, Leone Charisme, Marino Tiwanak, James K. Roberts Sr, Walter Godin, William Hikalea, Kalaii Griffin, Tony Lasit, John C. Leoning, Antonio A. Ramos, Eugene Sedeno, Emil Baustita, Julian Generalao, Kenneth Funakoshi.

1ere Generation Black Belts : Ben Kikumu, James Basquez, Mousey Hikalea, Henry Mendek, Logan Ing, Alvin Emperado, Pedro J. Martin, George Seronio, James Roberts, Roland Cababag, Tony Lasit, Aleju Reyes, Adrian Emperado, Randy Pasqua, Raymond Chun, Joe Black Kaholwal, Abe Kamahoahoa, Herman Wedemeyer, Richard Takamoto, Ella Emperado, Ron Matsumora, Philip Doseo, Arthur Emperado, Johnny Gaspang, Dechi Emperado, Clarence Luna, Don Stroud, Marino Tiwanak, Charles Lakio, John Pasqua, Curtis Arrayan, Benny Mediro, Walter Godin, Victor Gascon, Tony Ramos, Joseph Ricamara…

2e génération : Veon McCarrel, Alexander Polintain, Alan Adad, Erasimo Perez, Larry Gumataotao, Ray Rios, Daniel Tyrrell, Ted Sotelo, Richard Fescina, Kalaii Kano Griffin, Dennis Beato, Robert Rapue, Sixto Mendez Carero, Ronald Valdez, Rudy Orlando, Frank Trujillo, Patricia Tyrell, Jerry Mendez.

 

 

En 1947, cinq spécialistes d’arts martiaux se rassemblent en créant « Black Belt Society » afin de former un style qui n’est pas seulement adapté aux guerriers mais également au citoyen américain afin de combattre les criminels.

Fondateur du Kajukenbo

KArate (tang Soo do) Peter Choo = Long Life

JUdo (SeKeino Ryo) Frank Ordonez + Jiutsu (Kodenkan Danzan Ryu) Joe Holck = Hapiness

KEn (Kenpo Kosho Ryu) Adriano Emperado = Fist

BO (Chinese Boxing Chi’an Fa Kung-Fu) = Clarence Chang = Style

Après que les quatres autres co-fondateurs aient été envoyés à la guerre de Corée, M. Emperado a ouvert une école de Kajukenbo au gymnase de Palama Settelment en 1950, aidé par son frère Joe. Les entraînements qui ont eu lieu sous la tutelle de M. Emperado, sont reconnus pour leur brutalité dans les combats de « full contact ».  Sijo Emperado a travaillé dans les forces de l’ordre à l’âge de 19 ans pour l’équipe médicale dans le 1er régiment d’infanterie, 3e bataillon des Philippines d’où il a reçu des mentions d’honneur. Il a également œuvré dans les forces militaires, en tant que patrouilleur marin pour le département des transports Hawaiiens pendant 14 ans ainsi qu’au bureau du procureur général. Il est par la suite entré dans le secteur privé comme directeur de la sécurité pour une grande compagnie. Il a également ensuite été garde du corps pour le gouverneur de Hawaii.

Ceux qui ont eu la chance de le côtoyer se souvienne de sa créativité infinie, son intégrité ainsi que son humilité, notamment sa sœur Grandmaster Dechi Emperado. Le tiers de ses cours étaient composés de la période de réchauffement et callisténie, tout en mettant l’emphase sur le sac; coup de pieds, poings, coudes & genoux. Un point éthique majeur de son instruction était : Si un combat débute, vous décidez quand le combat sera fini, s’il y a une meilleure option, utilisez-la!

 

En 1959, Emperado a commencé à incorporer le wushu, kung fu au système de Kajukenbo pour n’accepter que ce qui est efficace tout en ajoutant des techniques plus douces.

Intronisé au Temple de la renommée des ceintures noires en 1991 pour son accomplissement ainsi que sa contribution dans les arts martiaux.